𝐀𝕃ʷaч𝔰 т𝓱e 𝐒𝓪𝕞𝐞, Ⓛ’Δŕ𝓑𝓡ᗴ вเŻα𝕣ⓡⓔ, 𝐌Ã𝐱 ᵇ𝓪ᶤ𝓵έy

Bühne Frei! 58! / Scène Libre! 58!

Licht an und aus an diesem Abend. Der warme Pop der Luzerner Max Bailey bringt zu Anfang viel Licht und Energie in den Raum. Bei L’Arbre Bizarre wird in der Folge Dunkelheit den Raum überziehen. Die Basler weisen der Post-Punk-Ära ihre Reverenz, brechen aber immer wieder mit Geigeneinsätzen, Post-Rock-Passagen und einer hellen Stimme aus der Finsternis aus. Für Always The Same zum Schluss bleiben die Gitarren tief gestimmt. Die banderfahrenen Lausanner haben sich ebenfalls dem Post-Punk-Revival verschrieben, ohne ihre punkige Vergangenheit vergessen zu haben. Bühne frei, das reinste Licht- und Schattenspiel.

Pour cette soirée, on allume et on éteint la lumière. Pour commencer, la douce pop des lucernois Max Bailey qui devrait illuminer la scène avec son énergie. Juste après, L’Arbre Bizarre plongera la salle dans l’obscurité. Ces gars de Bâle font des révérences à l’ère du post-punk. Ils réussissent néanmoins à se frayer des passages à travers les ombres à l’aide de violons, de séquences post-rock et d’une voix très claire. Finalement, Always The Same sortiront des guitares aux accords bien graves. Ces lausannois, dont les musiciens sont des habitués de formations différentes, sont également des adeptes du revival post-punk, mais ils n’ont guère oublié leur passé de punk pure souche. Scène libre – un jeu d’ombres et de lumière.

buehnefrei.wordpress.com

Text Video Back